Quels sont les meilleurs smartphones Oppo ?

Un smartphone est un appareil technologique complexe. C’est donc une bonne idée d’aller en analyser tous les aspects avant de se précipiter pour l’acheter. Pour acheter smartphone Oppo, Vous devez prendre en compte les aspects. L’une des caractéristiques les plus importantes d’un smartphone est le type d’affichage. En fait, c’est un aspect qui affecte la qualité visuelle globale et, par conséquent, il est bon de ne pas s’attarder uniquement et exclusivement sur le nombre de pouces et la résolution. Les panneaux les plus populaires, surtout dans la gamme moyenne/basse du marché, sont les panneaux LCD IPS, qui sont capables de reproduire les couleurs de manière tout à fait naturelle et sont bien visibles à la lumière du soleil. Évidemment, chaque panneau fait l’histoire en soi et la seule façon d’être sûr de sa qualité est de l’essayer à la main, mais déjà à partir des spécifications, vous pouvez avoir une indication générale.

Comment choisir des smartphones ?

La résolution la plus courante parmi les smartphones de milieu de gamme est le Full HD. Ce dernier est considéré par beaucoup comme le meilleur compromis, car il correspond à la taille des écrans des smartphones et à la vitesse des connexions Internet, tout en maintenant des coûts relativement faibles. En bref, ceux qui vont au-delà de cette résolution ont généralement des besoins particuliers. Ce n’est donc pas une coïncidence si la plupart des appareils de milieu de gamme de l’OPPO, de Reno2 Z à Find X2 Lite, sont équipés de panneaux Full HD. De nombreux autres aspects sont également à prendre en compte, de la luminosité maximale pouvant atteindre l’écran (mesurée en nit) à son contraste, en passant par le rapport écran/corps. Ne sous-estimez pas la présence d’une protection (par exemple Gorilla Glass). Ce sont tous des facteurs importants qui permettent de comprendre la qualité réelle d’un écran.

En parlant de ratio écran/corps, il faut savoir que les smartphones ont plusieurs facteurs de forme, qui visent à rendre l’avant des appareils aussi “plein écran” que possible. Les fabricants ont trouvé différentes solutions au fil des ans pour augmenter le rapport écran/corps, de l’encoche (la plus haute rendue célèbre par l’iPhone X) à sa variante “goutte d’eau”, en passant par la caméra rétractable et le trou de caméra. En particulier, l’OPPO Reno2 est un smartphone qui a beaucoup fait parler de lui pour son appareil photo “aileron de requin”, qui dépasse du haut de l’appareil. Il s’agit d’un mécanisme conçu pour permettre à l’utilisateur de profiter d’une partie avant presque à l’écran. Il ne faut pas non plus sous-estimer la “petite” caméra pop-up utilisée par des appareils.

Si vous voulez un panel qui puisse garantir une certaine “immersion” lors de la visualisation de contenu multimédia, vous devez viser un rapport écran/corps élevé. Il faut toutefois tenir compte du fait que les smartphones qui mettent en œuvre ces solutions sont généralement plus épais que la moyenne et peuvent avoir un certain poids. Ces aspects ne doivent pas être sous-estimés, car ils affectent la facilité d’utilisation de l’appareil. Habituellement, le “seuil” où un appareil commence à être un peu “lourd” est les 200 grammes, bien que cela n’ait évidemment rien de transcendantal. Cela permet de bien “tenir” l’appareil et constitue un standard cinématographique, qui garantit une plus grande “immersion” lors de la visualisation de contenus multimédia. Il faut dire qu’une grande inconnue est la mise à jour des applications par les développeurs, puisque beaucoup d’entre eux ne peuvent toujours pas aller couvrir l’écran dans sa totalité sur les panneaux 21:9.

Une caractéristique très importante qui révolutionne le monde des smartphones est le taux de rafraîchissement. En termes simples, il s’agit de la fréquence de rafraîchissement de l’écran, c’est-à-dire le nombre de fois en une seconde où l’image est “redessinée”. C’est un concept qui existe depuis longtemps dans le monde des écrans d’ordinateurs, mais qui est venu “intimider” le domaine des smartphones récemment. Un écran “commun” a un taux de rafraîchissement de 60 Hz, tandis que les smartphones qui se concentrent sur ce point ont des écrans à 90 Hz, 120 Hz ou 144 Hz. Plus cette valeur est élevée, plus l’utilisation du smartphone est aisée, tant en ce qui concerne le système d’exploitation que, surtout, pour les applications destinées à exploiter cette fonctionnalité, comme certains jeux vidéo.

Pour en venir aux composants sous la coque, il est toujours bon de comprendre la qualité du processeur, de la mémoire vive et de la mémoire interne. En fait, si le premier est le “cerveau” de l’appareil, la mémoire vive et la mémoire interne sont fondamentales pour sauvegarder les données, en mode volatil ou non volatil. Il y a essentiellement trois spécifications à prendre en compte pour un processeur : le nombre de cœurs, les fréquences auxquelles ils fonctionnent et les GPU associés. Aujourd’hui, les processeurs de nombreux smartphones sont de type Octa-core, c’est-à-dire qu’ils possèdent 8 unités de calcul. Quant à la fréquence, il est toujours bon de jeter un coup d’œil aux données de tous les noyaux. En fait, dans le domaine des appareils mobiles, les fréquences sont souvent différentes. Il existe différents types de processeurs, mais les principaux fabricants sont généralement Snapdragon et MediaTek. Les processeurs Snapdragon sont généralement appréciés par la communauté, car ils sont capables de fournir un certain pouvoir et sont généralement bien équilibrés dans tous les contextes.

Au niveau de la RAM, la norme est désormais de 4 Go. Il existe encore des appareils bas de gamme de 2 ou 3 Go, mais le marché a évolué de manière décisive vers cette quantité de mémoire. En outre, les coupures de 6GB, 8GB et 12GB sont de plus en plus fréquentes, et il y a aussi ceux qui commencent à atteindre 16GB. En bref, la tendance est claire et il est bon d’essayer d’emporter chez soi un smartphone avec 4 Go de RAM et plus, afin de pouvoir exécuter plus d’applications en même temps sans aucun problème. Un aspect intéressant dans le domaine de la RAM, souvent sous-estimé par les utilisateurs, est la norme utilisée. Il existe en effet des mémoires LPDDR3, LPDDR4, LPDDR4X et LPDDR5, en citant les plus courantes. La différence réside dans le taux de transfert : les mémoires LPDDR4X transfèrent des données à 4,26 Gb/s, tandis que les mémoires LPDDR5 transfèrent des données à 6,4 Gb/s. En bref, il s’agit d’une amélioration importante, dont les utilisateurs les plus exigeants tiennent compte. La RAM LPDDR5 est généralement prise en charge par le haut de gamme.

En parlant de coupes, on parle généralement de 32GB, 64GB, 128GB, 256GB ou 512GB. Il existe également des appareils allant jusqu’à 1TB. D’une manière générale, le marché s’oriente de plus en plus vers la norme de base de 64 Go, reléguant les 32 Go aux smartphones bas de gamme. En bref, les anciens problèmes de mémoire se font de plus en plus rares. Toutefois, il faut tenir compte du fait que l’espace indiqué ne représente pas l’espace réel disponible, puisque le système d’exploitation et les diverses applications du système sont déjà à l’intérieur de l’appareil. Certains fabricants indiquent l’espace occupé par le logiciel préinstallé sur leurs sites officiels, vous pourriez donc être intéressé par une “visite” de ces plages. Pour rester dans le domaine des mémoires, une possibilité à mentionner est celle de l’expansion via la microSD. Dans ce cas, il est bon d’examiner les possibilités d’extension maximales : il existe des smartphones qui permettent d’étendre la mémoire jusqu’à 1 To, mais d’autres atteignent un maximum de 256 Go. En tout cas, il y a ceux qui fixent la microSD comme mémoire principale où installer les applications. Afin de ne pas réduire les performances globales de l’appareil, il est important d’acheter une microSD assez rapidement. Pour plus de détails, veuillez consulter mon guide sur les microSD à acheter.

L’une des caractéristiques les plus importantes pour de nombreux utilisateurs est sans aucun doute l’autonomie. En fait, il est très important d’avoir un smartphone capable d’arriver le soir comme il se doit ou d’atteindre les deux jours fatidiques. À cet égard, la capacité de la batterie des smartphones est exprimée en milliampères par heure (mAh). Évidemment, un nombre élevé de mAh correspond généralement à une longue durée de vie de la batterie. Mais il y a ici un point d’exclamation qui est assez important : un appareil doté, par exemple, d’une batterie de 4000 mAh ne durera pas nécessairement aussi longtemps qu’une batterie de même capacité. En fait, il se pourrait très bien qu’un appareil doté d’une batterie de 3800 mAh dépasse facilement, en termes d’autonomie, une batterie de 4000 mAh. Les raisons en sont multiples, de l’utilisation faite par l’utilisateur du smartphone à l’optimisation du logiciel (même les fonctions d’économie de la batterie sont différentes), en passant par le matériel mis en œuvre (par exemple un processeur moins gourmand en énergie).

D’autres aspects à prendre en compte sont la présence éventuelle de la recharge sans fil et de la recharge sans fil inversée. En termes simples, vous pouvez placer votre smartphone sur une base pour le charger sans fil et vous pouvez également l’utiliser pour charger d’autres appareils sans fil. Il est important de noter que ces technologies sont encore beaucoup plus lentes que le chargement par câble. En général, on parle de charge sans fil jusqu’à 30W (il y a encore peu de gens qui l’ont, souvent on s’arrête à 10W) et d’inverser la charge sans fil à 5W, juste pour vous faire comprendre.

Un aspect qui intéresse de nombreuses personnes est la présence d’un support double SIM, c’est-à-dire la possibilité d’utiliser 2 SIM sur le même smartphone. Il existe de nombreux dispositifs qui offrent cette possibilité, mais il y a souvent des limites. Par exemple, la deuxième carte SIM peut être injoignable lorsque la première est en service (double veille), ou que certains smartphones ne prennent en charge la connectivité 4G/5G que sur la première carte SIM, en utilisant une norme inférieure pour la deuxième.

En parlant de connectivité en général, il est bon de jeter un coup d’œil sur le support 4G/LTE et 5G. Les smartphones haut de gamme commencent à se concentrer sur cette dernière norme, grâce au modem Snapdragon X55, qui se trouve à côté du processeur Qualcomm Snapdragon 865. La 5G est prête à apporter de réels avantages, de la performance à la latence, mais il faudra encore un certain temps pour obtenir une couverture efficace et pour l’instant elle n’est disponible que sur les smartphones haut de gamme ou à un coût pas vraiment bas (généralement à partir de 400/500 euros). Aujourd’hui, l’Italie dispose d’une bonne couverture 4G/LTE et vous pourriez donc parier sur un tel modèle. Eh bien, à l’heure actuelle, tous les smartphones prennent en charge cette connectivité, mais il est conseillé d’examiner la présence d’une prise en charge des réseaux LTE de catégorie 6 ou supérieure, afin que vous ayez accès au LTE avancé (300 Mbps).

En passant à la norme Wi-Fi, on est arrivé au point où le haut de gamme prend en charge le Wi-Fi 6 (et devrait bientôt prendre en charge le Wi-Fi 6E). Également connue sous le nom de 802.11ax, cette norme est 40 % plus rapide que la précédente, consomme moins d’énergie et peut être très utile pour “éviter” les embouteillages dans les zones de forte affluence. Le Wi-Fi 6 fonctionne sur les fréquences classiques de 2,4 GHz et 5 GHz, tandis que le futur Wi-Fi 6E fonctionnera également sur les fréquences de 6 GHz, “élargissant” encore le spectre. Toujours dans le domaine de la connectivité, les autres normes souvent recherchées sont Bluetooth et NFC (c’est une puce qui sert à effectuer des paiements via un smartphone et à échanger des données à courte distance). Pour le reste, la norme du port de charge, qu’il s’agisse de microUSB ou d’USB Type-C, doit également être prise en compte.

En outre, certains s’intéressent à la présence de toute une série de capteurs, de l’accéléromètre au capteur de proximité, en passant par la boussole, le gyroscope et le capteur d’empreintes digitales. Ce dernier est notamment une excellente méthode de déverrouillage et peut être intégré directement à l’écran, placé sur le côté (souvent directement sur le bouton d’alimentation) ou à l’arrière. En termes simples, l’utilisateur peut s’authentifier rapidement en enregistrant simplement son empreinte digitale et en plaçant son doigt sur le capteur.

Parlant de méthodes de déverrouillage, la reconnaissance faciale est désormais également disponible sur les appareils bas de gamme, vous permettant de déverrouiller votre smartphone simplement en cadrant votre visage. Dans ce cas, les appareils haut de gamme sont plus sûrs (puisqu’ils effectuent une reconstruction “3D”). Dans tous les cas, c’est un moyen très rapide et pratique de déverrouiller votre smartphone. Ceci surtout par rapport au code PIN classique ou à la séquence habituelle pour “dessiner” sur l’écran, qui sont encore présents dans de nombreux modèles.

Dans un monde où les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés et où de nombreuses personnes prennent des photos, le secteur de la photographie devient de plus en plus important. Ce n’est donc pas un hasard si les fabricants mettent en place des capteurs d’une certaine qualité sur les appareils mobiles. Ils insèrent même des lentilles qui ne peuvent physiquement pas s’adapter au corps du smartphone et, pour cette raison, certains appareils “dansent” lorsqu’ils sont placés sur une surface plane.

En tout cas, le secteur de la photographie est l’un des aspects les plus complexes d’un smartphone. Eh bien, le marché actuel “gâte” l’utilisateur avec un grand nombre de capteurs. L’exemple type est l’appareil qui comporte 4 objectifs : un objectif principal, un objectif grand angle, un téléobjectif à grande distance focale et un objectif macro ou objectif de profondeur de champ.

Il existe également de multiples configurations et chaque modèle fait sa propre histoire, mais en général, les principales possibilités offertes par un compartiment photo de smartphone sont : les photos haute résolution (l’interpolation logicielle est également utilisée et le HDR et l’intelligence artificielle sont utilisés pour améliorer les prises de vue), les photos grand angle (grâce à l’objectif grand angle), la macro (gros plans, par exemple, d’une fleur, souvent pris en mise au point fixe à une distance de 4 cm du sujet) et le zoom (jusqu’à 50x en numérique, mais 10x en optique est également atteint).

En outre, il existe de plus en plus de vidéos stabilisées et de haute résolution (même 4K/60fps) et d’innombrables fonctionnalités logicielles, dont le mode Nuit, emblématique, qui vise à améliorer la qualité des prises de vue de nuit. En bref, une combinaison matériel/logiciel très avancée a maintenant été réalisée, qui permet, au niveau du haut de gamme, de réaliser des prises de vue intéressantes dans toutes les conditions d’éclairage.

Au niveau du secteur photographique, les principales informations à prendre en compte, outre le nombre et le type d’objectifs, sont les mégapixels (MP) et l’ouverture (nombre “f”). En fait, en simplifiant beaucoup, plus les pixels sont grands, plus la netteté finale est grande et plus le bruit numérique est faible, tandis qu’une plus grande ouverture affecte la quantité de lumière qui peut être capturée.

L’entreprise a toujours fait un excellent travail en termes de fonctionnalité, car il y a d’excellents gestes, la possibilité d’accéder à Google Assistant en appuyant simplement sur le bouton latéral, une barre rapide qui peut être activée depuis le bord de l’écran et bien plus encore. D’une manière générale, ColorOS a toujours garanti une expérience fluide, exempte d’applications préinstallées inutiles et capable de répondre à tous les besoins de la plupart des utilisateurs. Bien sûr, il possède toutes les fonctionnalités de base que l’on peut attendre d’Android.

Les meilleurs téléphones intelligents OPPO à bas prix (moins de 300 euros)

Les smartphones bas de gamme sont des appareils qui peuvent s’avérer très pratiques si vous êtes un utilisateur sans besoins particuliers. Ils mènent discrètement toutes les activités quotidiennes classiques, de la gestion du courrier électronique aux appels, en passant par l’utilisation des principaux réseaux sociaux.

L’OPPO Reno2 Z, modèle sorti courant 2019, est un smartphone qui a “ensorcelé” ses fans grâce à la présence d’un écran avec un ratio écran/corps élevé et d’une caméra pop-up iconique, qui “sort” du haut de l’appareil. Excellente la présence d’un triple slot (deux nanoSIM microSD). Il s’agit d’un smartphone bas de gamme qui se situe tranquillement en dessous de 300 euros. N’attendez pas de grandes performances (voir aussi SoC MediaTek), mais cela peut certainement être un bon choix si vous n’avez pas un budget élevé).

L’OPPO A9 2020 est un smartphone particulièrement abordable, car on le trouve souvent à un prix inférieur à 200 euros. Les fans le louent surtout pour sa grande batterie, qui permet d’arriver le soir sans aucun problème. Pas mal aussi la présence du triple slot et le beau design. Ne vous attendez pas à une charge rapide, à un affichage haute résolution ou à des performances d’un certain calibre, mais le rapport qualité/prix est intéressant.

OPPO A5 2020 peut être défini comme le niveau d’entrée du portefeuille de l’entreprise : le smartphone qui accueille ceux qui veulent entrer dans l’écosystème OPPO. Il est proposé à un prix encore plus bas que le A9 2020 et offre une configuration intéressante, notamment grâce à sa batterie de 5000 mAh et sa quadruple caméra arrière. Là encore, n’attendez pas de performances d’on ne sait quel type ou d’un écran capable de performances visuelles particulières, mais le prix est bon.

Les meilleurs smartphones de milieu de gamme de l’OPPO (entre 300 et 500 euros)

Si vous utilisez votre smartphone pour le travail ou si vous êtes un utilisateur qui s’intéresse au monde de la technologie mais ne dispose pas d’un budget élevé, le marché intermédiaire pourrait être le “lieu” pour vous. En fait, ces appareils ont des fonctionnalités avancées et permettent à l’utilisateur de bien effectuer la plupart des tâches.

OPPO Reno2 est le smartphone emblématique qui a été apprécié pour son rapport écran/corps élevé et son appareil photo “aileron de requin”. Cependant, c’est un dispositif qui est valable à bien des points de vue, de la construction au compartiment photographique, en passant par l’autonomie. Les dimensions ne conviennent peut-être pas à tout le monde, mais en général il est difficile de trouver de grands défauts à cet appareil, même s’il a évidemment des limites en raison de son faible prix (même en termes de performances).

Realme X2 Pro est un smartphone très populaire pour les utilisateurs qui n’ont pas “peur” de cibler une marque récemment arrivée en Italie. Certains le définissent comme un “tueur phare”, c’est-à-dire un appareil capable de rivaliser à bien des égards avec le haut de gamme, même s’il perd évidemment la comparaison dans certains secteurs, compte tenu de son prix inférieur. En tout cas, les performances sont très bonnes, il y a la fréquence de rafraîchissement de 90Hz et la recharge rapide à 50W est une aubaine pour ceux qui ont peu de temps dans la vie quotidienne. Bref, un modèle à suivre.

L’OPPO Find X2 Lite est l’un des smartphones qui entrent dans l’ère de la connectivité 5G sur un pied d’égalité. En fait, ce dernier bénéficie d’un soutien et c’est la particularité du dispositif, qui tente de ramener la norme dans la fourchette inférieure à 500 euros. La carte technique est bonne et il y a également une prise en charge du Wi-Fi 6. Faites attention à la présence d’un emplacement pour une seule carte SIM. De plus, la mémoire n’est pas extensible.

Les meilleurs smartphones haut de gamme de l’OPPO (au-dessus de 500 euros)

Le haut de gamme du marché est destiné à ceux qui ne veulent pas faire de compromis. D’autre part, une fois que vous avez essayé un appareil haut de gamme, personne ne voudra plus jamais revenir à un appareil bas de gamme. Des matériaux aux performances, en passant par des écrans conçus pour la visualisation de contenus multimédia, pour une autonomie granitique, pour les derniers standards de mémoire et pour un compartiment photographique de haute qualité, le haut de gamme est conçu pour offrir le meilleur du marché.

OPPO Find X2 Pro représente le fer de lance du portefeuille de la société chinoise. C’est un smartphone qui ne fait aucun compromis et qui apporte tout ce dont les utilisateurs les plus exigeants ont besoin, des performances exceptionnelles (c’est l’un des appareils Android les plus puissants) à la prise en charge 5G, y compris une recharge extrêmement rapide de 65W. Il est également certifié IP68. En bref, le prix n’est pas le moins cher, mais l’OPPO a voulu viser très haut avec cet appareil. En fait, il ne manque que la recharge sans fil. Sachez également qu’il n’y a qu’un seul emplacement pour un nanoSIM.

Si vous voulez viser le sommet, OPPO Find X2 Pro Lamborghini Edition pourrait bien vous convenir. La fiche technique est essentiellement identique à celle du Find X2 Pro, mais le design s’inspire des lignes aérodynamiques de la Lamborghini Aventador SVJ Roadster, ce qui pourrait être tentant si vous êtes un passionné de voitures.